Le château de Saint Saturnin


Le château de Saint Saturnin

Le château est mentionné dans le patrimoine du roi de France en 1307, ce qui place sa construction actuelle au debut du 13ème siecle. Le Gévaudan du Moyen Âge est un comté composé de huit baronnies (Canilhac, Cénaret, Randon, Mercoeur, Florac, Tournel, Peyre et Apcher). La famille propriétaire de saint Saturnin possède un statut particulier qui est très proche de celui de baron, il s'agit de comtors de Montferrand  qui possède trois mandements (Saint Pierre de Nogaret, Saint Germain du Teil et Trélans). Tous les hameaux actuels de Saint Saturnin, existaient dejà en 1307, puisqu'ils sont tous mentionnés dans l'acte de pareillage signé par l'évêque de Mende et le roi de France. Le château de Saint-Saturnin n'est pas une possession des barons de Canilhac, mais des Montferrand.
Au XVIeme siecle, le château devient une possession de la famille Cénaret. Il sera agrandi à partir du milieu du XVIIeme siècle, puis sera peu à peu abandonné après la Révolution Française.



Il est d'ailleurs en état de ruine lors de l'inventaire national de 1968. Ses attributs ont été pillés, et vendus par un marchand de biens. Ainsi retrouve-t-on le linteau de la porte principal au Chateau de la Caze avec les armoiries Freyssinet de Vallady non loin de là, dans les Gorges du Tarn.
En 1995, une famille descendant d'Amphélise de Montferrand rachete la ruine et commence à le restaurer. Il sera alors classé Monuments Historiques depuis décembre 1995, pour son histoire et son architecture. En effet, ancien fief royal, sa construction est remarquable.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Restauration du corps de logis (extérieur) depuis 1995

Travaux de restauration sur la Tour Nord Ouest